Concerts, Spectacles

Payer pour louer Dieu? De qui se moque-t-on!

Comments (10)
  1. Nicolas K. dit :

    Bonjour,

    Je peux comprendre ce point de vue, il se défend plus ou moins. Mais il est manifeste que la volonté de Dieu n’est pas pleinement accomplie dans ce type d’événement où l’entrée est payante (et parfois même quand la gratuité est de la partie).

    Il faut garder en tête la finalité de l’événement. Qui théoriquement est l’adoration ou l’évangélisation. Dans les deux cas, aucun argument au monde ne peut justifier qu’on le fasse payer. Les missions de Paul et des autres envoyés (« apôtres ») coûtaient chère, mais ils n’imposaient rien à personne, ils comptaient sur la libéralité des uns et des autres. Le papier coûtait chère à l’époque également, pourtant à ce qu’on sache Paul n’a jamais payer la lecture de ses lettres. Jésus non plus n’a jamais imposé une participation financière pour recevoir des paroles ou des guérisons de sa part. Ces personnes sont censées être nos modèles, pourquoi donc s’obstiner à ne pas les suivre ?

    Les « événements » publiques qui rassemblaient des foules se faisaient généralement dehors, ou alors dans des lieux mis à disposition par la communauté, par exemple le seul programme organisé qui pourrait s’apparenter à nos conférences et concerts actuels est « l’école biblique » que Paul a organisé pendant deux ans dans l’école d’un dénommé Tyrannus. À aucun moment il n’est mentionné d’en faire payer l’entrée, alors même qu’on pourrait supposer que Tyrannus devait originellement tirer son revenu de cette école. Bien évidemment parler de location de salle pour l’époque serait un anachronisme, mais ce qu’on peut retenir et qui ressort notamment dans les propos de Paul, c’est qu’il ne doit y avoir aucun obstacle pour l’accès à l’Évangile. Quoi qu’on dise, les frais d’entrée sont un obstacle (ne serait-ce que pour les nécessiteux et les inconvertis).

    En vérité, il faut dire que quasiment tout est contraire à l’Évangile dans la conception que nous avons de l’organisation de programmes (conférence, concert, etc.) :

    > La starification d’une personnalité

    Qui revient à de l’idolâtrie.

    > La réclamation de cachets

    Qui revient à monnayer les talents que Dieu a donné gratuitement à/et pour ses enfants. Puis au final à faire payer la bonne nouvelle et l’adoration.

    > Faire du service pour Dieu un métier

    Si effectivement Dieu peut appeler des personnes à « vivre de l’Évangile », on a pas vu dans la Bible que ça devait devenir un métier. Il n’y a pas de professionnel de l’Évangile (ni de l’adoration). Et si quelqu’un prétend œuvrer pour Dieu, c’est Dieu qui le rémunère. Il n’a pas à imposer quoi que ce soit à qui que ce soit.

    > La volonté de copier les organisations mondaines

    Dieu n’a pas nécessairement besoin qu’on loue une gigantesque salle (qui coûte une fortune) pour amasser une foule. Un moment d’adoration spontanée dans un lieu public ou un local d’une église fait tout aussi bien l’affaire, et j’ai même tendance à penser que ça porte davantage de fruits. Et si c’est la volonté de Dieu d’amasser une foule dans une grande salle, eh bien il pourvoira à son œuvre sans qu’on impose rien à personne. Penser que ce n’est pas possible c’est manquer de foi (d’autant plus que ce sont des choses qui se voient, des conférences gratuites dans des stades, etc.). Vouloir rentrer dans ses frais c’est être plus ou moins radin, on ne fait pas l’œuvre de Dieu sans sacrifices.

    Pour terminer, je rappellerais qu’il faut garder à l’esprit la finalité de ce que nous faisons, évangéliser ou adorer. Le reste (l’organisation, les frais, etc.) ce sont des inquiétudes de païens, pour nous chrétiens Dieu pourvoit, que ce soit les finances via la libéralité ou la mise à disposition de lieux comme pour Tyrannus.

    1. M.k dit :

      Nicolas.k je suis tout a fait d accord avec toi l évangile est devenue du commerce ! Que Dieu te garde

  2. Rémy Deleu dit :

    Bonjour frère Nicolas K, vous êtes complétement en dehors de la réalité, vous êtes dans une bulle très très spirituelle mais qui n’a en fait rien de spirituel.
    Si on suit votre raisonnement vous devrez regretter d’avoir acheter votre Bible, et je suis sûr votre bibliothèque de livres et CD chrétiens, qui sont pourtant là, comme votre Bible, pour vous encourager dans la foi.
    L’argent demandé pour acheter votre Bible n’est pas un péché puisqu’il contribue à la diffusion toujours plus grande de la Bible.
    Qu’il soit demandé une certaine somme n’enlève en rien que vous êtes libre de faire un don à l’imprimerie ou à l’éditeur de cette Bible comme il vous en semblera bon.
    Est-il un péché d’acheter votre nourriture que pourtant Dieu a créée gratuitement par la nature ?
    Entre le produit brut et la vente dans le commerce il y a eu toute une série de gens qui ont TRAVAILLE. Et tout travail mérite salaire.
    Même Paul disait que ceux qui annonce l’Evangile peuvent vivre de l’évangile même si lui n’a pas usé de ce droit.
    Mais c’est un DROIT. Pourquoi combattre ceux qui usent de ce droit que Dieu leur a donné ?
    Cela doit être au contraire une joie de pouvoir leur donner l’argent minimum demandé comme c’est une joie de donner à l’église pour que le pasteur, s’il le souhaite, soit rémunéré afin de pouvoir vivre et se consacrer d’autant plus à Dieu et à l’église.
    Est-il péché de fixer un prix pour un kilo de pomme qui vient de la création de Dieu ? Oui après tout, pourquoi ne pas dire aux gens de venir prendre les pommes gratuitement et de donner au magasin selon leur envie, puisqu’elles viennent de la création de Dieu…
    Est-ce l’agriculteur qui a fait croître les pommes ? Non c’est Dieu ! Il les a reçu donc gratuitement (vous me direz qu’il a peut-être acheté les graines de pommier, mais ce n’est pas parce qu’on plante une graine ou qu’on a acheté les produits et les outils qu’on aura une bonne récolte de pomme, celui qui permet une bonne récolte de pomme, c’est Dieu, et cela gratuitement en bonne partie).
    Donc ce que l’agriculteur a reçu gratuitement (en partie) il le fait payer. Quelle honte ! Non ce n’est pas une honte. Car il a aussi travaillé pour cela.
    Ce que le groupe de louange a reçu gratuitement (en partie) il le fait payer. Quelle honte ? Non, car il a aussi travaillé pour cela, il a acheté les instruments, et toute la production etc, il a répété dur, ce qui permet une louange de qualité et qui va percuter d’autant plus les cœurs.
    Le fond de la louange lui, reste et restera toujours gratuit, mais la forme, qui n’est pas à rejeter, n’est pas toujours gratuite.
    Vous voulez une louange sans forme ? Et bien chantez chez vous, ça sera peut-être faux car vous n’aurez pas travaillé votre voix et cela s’arrêtera à vos 4 coins de vos murs. Mais cela n’ira pas bien loin. Vous direz que Dieu vous entend. Oui cela fera plaisir à Dieu. Mais si vous voulez que votre louange aille impacter le maximum d’âmes pour le Seigneur, alors cela a un coût, et vous allez vous-même à un certain niveau vous buter à l’expérience normale de devoir demander de l’argent ! Faites en l’expérience vous verrez !
    Admettons même que quelqu’un arrive à impacter un maximum d’âmes pour Dieu en n’ayant jamais dépensé un sous de sa poche mais en n’ayant eu que des dons (pour les instruments, la production du concert, les invitations, toutes les heures qu’il a passé à travailler son instrument et à répéter et qu’il a sûrement pris sur son temps de travail, etc…), c’est bien, gloire à Dieu, mais cela n’enlève pas le droit qu’il a de demandé un minimum d’argent pour le travail qu’il a fourni. Et même s’il ne le fait pas, comme Paul ne l’a pas fait, cela n’empêche pas à d’autres de le faire, comme Paul ne l’a pas reproché aux autres de le faire. Je le répète, tout travail mérite salaire, c’est un droit que Dieu a donné.
    Pour équilibrer mon propos, je dirai que les réunions publiques des cultes et d’évangélisation ne doivent par contre ne jamais être payantes, puisque c’est la communauté de croyants qui fait que par leurs dons, leurs dîmes, le culte puisse avoir lieu (location de la salle, charges de la salle, rémunération du pasteur, etc) : c’est donc les chrétiens qui ont de quoi payer qui payent pour ceux qui ne peuvent pas payer ou pour les non-croyants qui viennent. Mais, même si cela doit rester gratuit, il faut bien payer les frais !
    Cependant, ce système de dons que nous avons pour les cultes, ne peut pas s’appliquer pour les concerts. Pourquoi ? parce que pour un concert dans une salle publique, il faut que le ticket pour rentrer ait un prix (peut-être pas au temps de Paul, mais à notre temps oui, il faut vivre dans notre temps !). Mais la raison principale est que le coût du concert et des CD que le groupe produit, afin que la louange puisse s’écouter dans le maximum de foyers (Dieu n’est pas contre ça !), fixe le prix du concert et ainsi la somme demandée nous guide dans l’argent que nous donnons. Qui sait mieux que les organisateurs la somme dont ils ont besoin pour subvenir à tous ces besoins ?! En fixant un prix minimum il nous indique ce dont ils ont besoin. Même Dieu dans sa Parole nous donne un don minimum ! (la dîme, certes c’était dans l’ancien testament mais la loi nous a aussi été un pédagogue pour nous conduire à Christ, et nous ne sommes plus sous la loi mais nous accomplissons la loi, ce qui veut dire que la dîme n’est pas obligatoire dans la nouvelle alliance, mais c’est une somme indicative)
    Au lieu de se plaindre qu’un concert est payant, je crois qu’il faut donner avec joie ce minimum demandé, et rien ne nous empêche de faire un don plus important à la suite du concert !
    Que Dieu vous bénisse ! J’espère que vous pourrez lire ce message, sinon peut-être le site peut vous le transmettre par mail ?
    Fraternellement,
    Rémy Deleu

    1. Bruno dit :

      Je suis pour ma part vraiment très d’accord avec Nicolas. Vous l’attaquez sur sa présupposé spiritualité mais au final vous n’avez pas compris, je pense, son point de vue.

      Je poserai une autre question que celle de l’article « Dans quel but faire un concert payant ? ». Et je vais copier/coller une réflexion que j’ai posé dans un commentaire Facebook sur le mur d’un ami.

      Nous sommes le temple du Saint Esprit, et comme Jésus a répondu à la Samaritaine, il n’y a plus de lieu spécifique pour adorer Dieu. Alors pourquoi ces salles sont louées ? Qu’apportent-elles ? Qu’elle est l’utilité de ces concerts de louange ?

      Ceux qui y vont ont plusieurs raisons. Mais les principales sont qu’on profite d’artistes professionnels (le plus souvent) mais surtout reconnus, avec une certaine dose de talent. La musique est de qualité, ou alors présente une nouveauté.

      Au risque de choquer par la brutalité du propos, cela est principalement un mobile de satisfaction pour sa propre chair, et un moment de qualité musicale n’est pas forcément lié à un moment de qualité d’adoration ou de louange. En bref on se fait plaisir.

      Alors oui, pourquoi payer pour faire plaisir à la chair ? De mon point de vue de personne peu sensible à la musique (à chacun son truc), on est pas ici en présence d’une recherche d’un moment de louange, mais plus de distraction dans lequel on peu inclure Dieu. Comme un concert, mais avec de la louange dedans.

      L’autre raison pour laquelle certaines personnes aiment ce genre de choses est qu’on invite des non convertis à ce genre d’événements. Le but est de leur montrer que les chrétiens savent y faire aussi. Oui sauf que… Ce n’est pas en essayant de se mettre dans un pied d’égalité avec le monde qu’on apporte l’évangile.

      Les concerts sont de la distractions, ni plus ni moins. Est-ce que la distraction est quelque chose de bien ou pas ? Ce n’est pas le propos. Comme je l’ai déjà dit la musique ce n’est pas mon truc, mais je vais au restaurant et c’est pareil. Sauf que dans le restaurant que je vais, rien n’est associé particulièrement à Dieu.

      Alors ces concerts, s’ils restent des concerts, je ne vois pas le problème. Mais vendre (car c’est bien de ça qu’il s’agit, les gens en vivent) un concert de « louange » ? Non, trois fois non.

      Alors je suis d’accord que les spectateurs prennent en charge les fraie induits par de tels événements. Mais ces événements sont ils justifiables ?! Quand on voit le paquet de « holy spirit night » (celui là qui me vient en tête parce que la promo est bien faite) et consoeurs, et bien non. Je n’aime pas qu’on attire les chrétiens par ce genre de passe-passe pseudo spirituels.

      Un concert de louange n’apporte rien de plus qu’une louange vécue avec ses frères et soeurs dans l’intimité de la communion fraternelle.

      Ces événements doivent rester à leur place, c’est à dire des concerts. Point. Y vivre de la louange à l’intérieur, c’est un plus, mais ce n’est pas pour cela qu’on devrait y aller. Sinon c’est effectivement transformer la maison de prière en maison de voleurs.

      1. Rémy Deleu dit :

        Cher Bruno,
        Je précise que je ne voulais pas attaquer Nicolas sur sa spiritualité en général, mais je voulais le sortir de l’illusion (donc la fausse spiritualité) dans laquelle il est sur CE sujet.

        Nous sommes le temple du Saint-Esprit, donc plus de salles louées pour les cultes ? plus de lieux où nous pourrions nous réunir, s’il ne sont pas payants ?
        Allez dire cela aux chrétiens persécutés qui ne peuvent pas se réunir dans des locaux et qui rêveraient de le faire. Allez dire cela à tous ces chrétiens dont les églises sont brûlées.
        Se réunir chez vous ? Mais même chez vous, vous devez le payer ! Et si chez vous vous pouvez le payer par vous-même, il n’est pas possible que quelqu’un paye une salle pour un grand nombre (sauf don exceptionnel mais ce n’est pas le cas). Or c’est la volonté de Dieu de réunir ses enfants en grand nombre (toute proportion gardée bien sûr parce qu’il y a aussi des excès dans ce sens). Plus le feu est grand plus il est chaud. Or nous sommes chacun un tison. C’est la même chose pour les concerts.

        Non le mobile de louer ces salles de concert n’est pas un mobile pour satisfaire la chair. Mais plutôt pour vivre un moment pour Dieu, un moment de qualité pour Dieu dans la louange : que chaque cœur soit touché, que Dieu parle au cœur.
        Il existe et existera toujours certains qui ont des mobiles charnels, mais ce n’est pas la généralité. Je suis même sûr que certains qui ont eu des motifs charnels sont repartis transformés par l’action de l’Esprit à travers la louange, comme Saul de Tarse a été transformé alors qu’il allait à Damas avec des motifs charnels.
        Parce que ceux qui conduisent la louange ne fait pas que chanter et exprimer sa foi, mais il se sont préparés et ont préparé ces moments de louange dans la prière bien en avance.
        Dites-moi pourquoi Dieu n’agirait-il pas dans ces moments qui lui sont consacrés ?
        Pourquoi ces gens ne vont pas dans les concerts du monde mais plutôt dans des concerts chrétiens ?
        Tous les jours, à travers ses anges, se déroule un concert de louange pour Dieu, et les chrétiens ne devraient pas se rassembler pour donner un concert pour Dieu ?

        En ce qui concerne l’argent pour payer ces concerts ma réponse est dans mon précédant post et n’a pas reçu de contre-argument valable de votre part.

        Que Dieu vous bénisse !

  3. _rem dit :

    Bonjour merci pour votre billet d’humeur.

    Pour commencer, il y aura toujours des réactions quand on propose des choses innovantes. C’est le lot des leaders.

    Je suis ensuite curieux de savoir comment le prix fut communiqué car bien souvent on peut désamorcer pas mal d’objection avec une communication adaptée.

  4. yannick dit :

    Cher Nico K,
    j’ai lu avec attention votre commentaire et vos réflexions. Cependant elle me semble d’un autre âge, au temps des gens qui animés un temps de louange alors que ce n’était pas leur ministère, oui ça chante mal mais Dieu entend juste !! j’ai croyez moi des années d’expérience dans l’organisation de concerts ou soirée de louange. et rarement en faisant confiance au chrétiens nous sommes rentrés dans nos frais ! pour exemple en 2005 nous avons organisés un festival avec un culte le dimanche matin, nous avons fait une quête et avons reçu 1300€ environ pas mal pour environs 2000 personnes ?? soit environ 65 centimes par personnes !! vous allez me dire que c’était nul etc ? et bien nous avions une installation qui n’a à rougir devant personne, Exo animé la louange, Nicolas Ternissiez terminé la journée
    Dans votre commentaire vous nous parlez du temps de Paul, ok aucun problème cependant et votre obéissance est elle conforme du temps de Paul ? Combien avez vous donné lors de votre dernière soirée de louange ? moins que le prix d’un resto ? comment fait on pour payé les charges si les chrétiens ne donnent pas ce qu’il faut ?
    Pour le reste quiétude de païens ? vous avez un salaire fixe ? manque de confiance en Dieu non ? Dieu pourvoit c’est vrai mais à travers chacun d’entre nous en fonction de ce qu’il nous à donné !
    pour finir les organisateurs d’événements demandent un prix ce n’est pas pour s’enrichir (personne ne s’enrichit en faisant cela croyez moi ! ) mais pour moins perdre !! et si il le font, c’est parce que les chrétiens n’obéissent pas ! Ha Mammon !!
    Cordialement

    1. Bruno dit :

      Cher Yannick. Je constate avec beaucoup de tristesse que vous attaquez directement votre propre frère avec des arguments complètement fallacieux.

      Notre frère aurait, selon vous des réflexions venant d’un autre âge. Vous dites vous la même chose lorsque vous lisez votre bible ?

      Ensuite vous l’attaquez délibérément en lui demandant s’il est aussi obéissant aux « temps de Paul », et de lui demander combien il donne ? Vous rendez-vous compte de la portée du message que vous laissez ?

      Vous l’attaquez frontalement sur des présuppositions toutes sauf correctes (de la médisance pure), mais à aucun moment vous ne produisez vous-même un quelconque argument à opposer à son discours.

      Reprenez-vous, vraiment !

      Concernant mes propres arguments, ils ont été développé en réponse à Rémy. Et ils risquent fort de ne pas vous plaire. Mais de grâce, opposez-nous un argumentaire correct et que la discussion reste saine. Nous ne devrions pas être animé à ce point par la chair.

  5. David T. dit :

    Salut,
    Je voudrais ni défendre ni accuser. Que tout soit fait pour la gloire de Dieu. Que celui qui pense pouvoir faire gratuitement et compter sur la grâce de Dieu le fasse (encore faut-il réellement faire quelque chose).
    Que celui qui pense établir sagement un budget en comptant sur la sagesse que Dieu lui donne, le fasse.

    Simplement les questions que je me pose sont celle-ci:
    Est-ce pour ma gloire ou pour celle de Dieu.
    Est-ce un service que je rend à Dieu ou un moment de détente pour les frères et soeurs?
    Le but est d’atteindre les incroyants ou le peuple de Dieu?

    Vivre d’un service pour Dieu ne me choque pas.
    En faire un business est autre chose….
    Et je trouve pertinent la remarque faite plus haut: attention à ne pas idolatrer…et je rajoute « adorer l’adoration ».

    Je renverse la question: est-il juste que nous consacrions nos vies pour une carrière professionnelle et donner les miettes de notre temps et de notre argent pour l’avancement du royaume de Dieu?
    Et quand nous pouvons donner à manger à celui qui a faim, un vêtement à qui n’en a pas, visiter le malade et le prisonnier et acceuillir l’étranger….le faisons nous vraiment?

    Le débat m’intéresse mais il me renvoi toutes ces questions….et j’entend Jésus dire à Pierre « …que t’importe? Toi suis-moi ».
    Soyez dans la paix et que le Saint Esprit vous convaincque en toutes choses et circonstances et que nul ne vous juge si ce n’est lui qui sonde les coeurs et les motivations de chacun.
    Bisou les frères on louera dans le ciel ensemble.

  6. Fred dit :

    Que d’échanges pour un sujet plutôt simple. Des concerts de louange gratuits, mais oui ! Autant que vous en souhaitez. Par contre, il va falloir les financer. Car tout cela a forcément un coût. Donc, que proposez-vous pour financer des concerts gratuits ? Un financement participatif ? Un don ? Développer des activités commerciales connexes ? Malheureusement, nous vivons dans une société où l’argent permet de réaliser des choses. La grâce de Dieu peut compenser, mais elle ne permet pas actuellement (il me semble) de financer tous les artistes de louange à travers le monde. Par contre, elle leur a donné un don. Celui de toucher les coeurs avec leur voix ou leur instrument.
    Plutôt que de débattre sur la gratuité ou pas, payez la place à un ami et donner lui un chance d’entendre la Parole, de partager cette joie avec des artistes qui ont autant de talent que ceux qu’ils écoutent à la radio. Et qui sont là car en gagnant de l’argent avec leur talent, ils touchent de nombreux coeurs et sont un témoignage puissant. Laissons Dieu décider des moyens pour toucher les gens. Contentons-nous de faciliter tout ça. J’aime la musique. Beaucoup. Et je suis ravi de pouvoir écouter des louanges joués par de très bons musiciens, et pas seulement avec une guitare autour d’un feu de camp ou le dimanche matin.

    PS : Bruno, je suis assez triste en vous lisant. La louange n’est pas qu’une communion fraternelle. C’est un témoignage puissant. Tout ce que nous sommes, ce que nous faisons, pensons, doit être un témoignage. C’est notre mission première. S’ouvrir aux non-chrétiens, les faire s’interroger sur la puissance de la Foi. Et la musique est un don incroyable pour faire passer toutes les émotions possibles. Vous êtes peu sensible à la musique, peut être est-ce pour cela que vous ne percevez pas sa capacité à toucher les coeurs. Dites-vous que David s’est principalement exprimé en musique, même si aujourd’hui on les lit dans les Psaumes (à mon avis la harpe du musicien d’un Roi ne devait pas être donnée, allez savoir s’il n’était pas payé pour ça ;))

Leave a Reply to M.k Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *