Églises

4 idées d’actions pour faire rayonner Noël dans votre ville

Comments (2)
  1. — Noël ? No-El (sans Dieu) !?…
    — Déjà, quand on considère l’Écriture dans le détail, Jésus-Christ n’est pas né un 25 décenbre ! Il serait plutôt né entre le mois de mai et le mois de juin de l’année suivant la rencontre de l’ange Gabriel avec Marie, la jeune fille vierge. Je confirme :
    Luc 1, 26-27 : «Or, au sixième mois, Dieu envoya l’ange Gabriel dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une vierge fiancée à un homme nommé Joseph, de la maison de David; et cette vierge s’appelait Marie.»
    — Une question vient à l’esprit de beaucoup : quel est ce sixième mois ? Quand on poursuit la lecture, dix versets plus loin (Luc 1, 36), il s’avère que c’est aussi le sixième mois de la grossesse d’Élisabeth, la parente de Marie, qui est enceinte de Jean-Baptiste ! Alors, des traducteurs de la Bible ont fait l’amalgame en disant qu’on peut donc situer ce sixième mois n’importe où dans l’année. Ce qu’ils ont fait en le situant le 25 mars pour que, 9 mois plus tard la “naissance de jésus” “tombe” le 25 décembre !
    — Mais le 25 mars, c’est le premier mois, et non le sixième : c’est le mois de Nissan !
    — Donc, ce sixième mois, c’est le mois de l’année en cours, soit Août/Septembre car le calendrier biblique hébreu a 2 mois et demi de décalage avec notre calendrier grégorien !
    — Alors, comme des Enfants de Dieu bien sages, comptons 9 mois depuis ce mois d’Août/Septembre :
    * Septembre/Octobre : 1,
    * Octobre/Novembre : 2,
    * Novembre/Décembre : 3 (Mois de la naissance de Jean-Baptiste),
    * Décembre/Janvier : 4,
    * Janvier/Février : 5,
    * Février/Mars : 6,
    * Mars/Avril : 7,
    * Avril/Mai : 8,
    * Mai/Juin : 9 !
    — Donc, pour fêter la Naissance de Jésus-Christ, le Sauveur, c’est “râpé” ! C’est plutôt la naissance d’un faux christ, Tammuz, le fils de Sémiramis, qui est fêtée ce jour-là, et non la Naissance du Sauveur, dont la Bible ne fait aucune mention de dat eexacte, contrairement à Sa mort et à Sa résurrection ! On y a “acocquiné” aussi les saturnales romaines qui fêtent la renaissance du soleil invaincu, idole païenne !
    — Voilà pourquoi je ne fête plus No-El !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    1. DJ dit :

      Si ce n’est pas la bonne date alors il ne faut plus fêter Noël.
      Oui, vous avez raison, il faut laisser tomber la seule fête chrétienne, le seul moment de l’année encore associé à Jésus en France. Laissons toute la place au Père Noël. Le travail de ce magazine est inutile, pas besoin de partager la bonne nouvelle. Plus de crèches non plus, non, ce serait mal d’associer Dieu à des statuettes ! N’essayons pas de replacer Jésus au centre de Noël, puisque la date de Noël n’est pas fiable. Cher amis, le grand drame c’est que si l’on déplaçait Noël à la bonne date, certain trouveraient quand même le moyen de contester sous prétexte que le mot Noël n’apparaît pas dans la bible. Le légalisme nous coupe du monde qui nous entoure, un monde dans lequel Dieu nous appelle pourtant à aimer et vivre en harmonie avec notre prochain, pas à faire des leçons de moralité. C’est vrai que l’on doit mettre en avant la vérité et que l’on ne peut pas tout tolérer mais on ne peut pas non plus renier l’histoire et les coutumes d’un pays.