Tous les articles pour  Gilbert

Gilbert, nous te connaissons à travers plusieurs albums, dont les derniers"Célébration 1et 2". Pourrais-tu nous résumer ton parcours artistique en quelques mots ?

 J’ai commencé à faire de la musique très jeune, et depuis l’âge de 12 ans je n’ai jamais arrêté. A 21 ans je suis parti à Londres et c’est là-bas que ma carrière a commencé. J’ai été le directeur de louange d’une église francophone, et pendant cette période j’ai enregistré mon premier album de louange « Fais- moi connaître ». En 1998, je suis arrivé en Suisse, et là ma carrière a continué en tant que directeur de louange de l’Eglise Evangélique d’Oron, ou je suis encore. J’ai enregistré 3 albums live avec le groupe Alpha : « Voir ta face », « Célébration 1 & 2 », et aussi un album solo « Sur un Chemin ». J’ai aussi créé une société de production, GC Production, qui organise des concerts de louange. Dans le cadre de cette structure, nous avons mis en place des concerts pour Michael W Smith, Hillsong etc. Par ailleurs j’ai eu l’occasion de faire la première partie du concert de Ron Kenoly à Genève en 2003.
 
Tu as nommé ton nouvel album "Grande est ta fidélité". La fidélité de Dieu : est-ce un thème qui te tient particulièrement à ceur ? Pourquoi ?

 Tout à fait, c’est quelque chose que je vis totalement. Dieu est beaucoup plus fidèle qu’on le croit. Même si nous ne le sommes pas toujours, Lui reste fidèle. Tout au long de ma vie, j’ai expérimenté la fidélité de Dieu, et encore ces mois passés avec ce dernier projet. J’espère qu’en écoutant cet album les auditeurs vont décider de mettre de côté leurs soucis et problèmes, et décider de louer Dieu (comme la chanson « Glorieux »). La louange libère, et notre Dieu est Grand et Fidèle. Il sait s’occuper de nous mieux que nous-mêmes.
 
On sent à travers ton CD des influences musicales diverses. Quelles sont-elles ?

J’aime bien le funk, le jazz et le latino. Quand on a commencé a travailler sur ce projet, Tom Brooks m’a fait écouter pleins de titres et j’ai accroché sur certains morceaux. J’aime bien quand ça bouge et que la musique dégage une énergie. Donc on y trouve du funk, un peu de rock, du latino. Qu'expriment-elles ? Certainement la joie, la joie de louer Dieu, une explosion de louange, je précise louange car l’adoration c’est autre chose. On loue et adore le Dieu qu’on connaît. Quand on connaît quelqu’un, on est à l’aise dans sa présence et on se laisse aller. C’est un peu la même chose avec Dieu. On fait tout sortir. J’aime cette explosion d’actions de grâce.


Tu es allé enregistrer l'album aux Etats-Unis. N'y avait-il personne plus près de chez toi [en Suisse] pour le réaliser ?

 J’ai toujours eu la vision de travailler avec Tom Brooks. J’aime ses réalisations et ses arrangements. Je me souviens des albums de Ron Kenoly. Je ne pense pas qu’on a ça en Suisse. Il y a des bons producteurs et musiciens, mais pas avec ce son particulier. A Los Angeles, ils ont beaucoup d’expérience. Je voulais aussi la participation d’Abraham Laboriel, Paul Jackson Jr, Michael Landau etc. Ce sont de fabuleux musiciens. Par contre, tout près de chez moi j’ai travaillé avec David Richards (Mountain Studios) chez qui on a enregistré les voix. David Richards est le producteur Queen, Duran Duran, etc., un homme de grande expérience. Il a apporté son talent dans ce projet.
 
Où peut-on te voir en concert ?

Des dates seront bientôt annoncées (consulter la rubrique « concerts »). Nous venons de terminer une série de 23 concerts en Suisse, et maintenant nous regardons ce que l’on peut faire en France. Le 11 février nous participerons à la soirée AIMG à Lyon.

Merci Gilbert.

Photos : pendant l'enregistrement à Los Angeles
Trier par