Tous les articles pour  NoShame

Entretien avec l'équipe NoShame, de l'Eglise Réformée du Marais à Paris

Topchrétien : Noël est un temps de profusion. Beaucoup de cadeaux, beaucoup de lumières, de nourriture, de désirs, de dépenses. Beaucoup d’initiatives chrétiennes aussi ?

NoShame : Oui, ce n’est pas parce qu’il y a de la profusion et des tas « d’offres » qu’il faut que les chrétiens se taisent. Déjà quelques générations après la résurrection de Jésus, les chrétiens avaient voulu entrer dans un bras de fer spirituel avec toutes les fêtes païennes liées au solstice d’hiver. C’est pour cela que la date du 25 décembre a été retenue, bien que Jésus ne soit certainement pas né un 25 décembre ! Mais l’idée, c’était de supplanter la fête de Mythra, le "dieu" de la lumière, dont le culte était célébré dans tout le bassin méditerranéen. Désormais, puisque c’est Jésus la lumière du monde et le soleil de justice, les chrétiens ont enclenché et gagné le bras de fer de la lumière.

Topchrétien : Mais cette victoire semble s'être un peu étiolée, si on en juge par le triomphe des lumières… d’EDF, ou encore de la lumière des pièces de monnaie, euros, dollars, avec le « dieu » Mammon qui, lui aussi, a réenclenché le bras de fer.

NoShame : C’est pour cela que depuis deux ans, nous essayons de proposer des initiatives pour re-gagner cette bataille, avec l’aide du Seigneur et de son peuple en francophonie. L’an dernier, beaucoup de personnes (1 million au moins) on vu ou entendu le chant et le clip Noël No Hell, sur les radios, télévisions, sur internet. Le chant va être bien diffusé encore cette année, et nous offrons un autre outil de ré-évangélisation avec l’Expo-Noëls.

Topchrétien : Dites-nous en plus sur Noël No Hell. Finalement, quelles en ont été les retombées ?

NoShame : A notre grande joie, le chant a très très bien marché dans les réseaux chrétiens. Ce n’était pas évident, entre deux qui n’aiment pas le RnB, ceux qui craignent le rap, etc. Mais en tout cas beaucoup d’églises ont joué le jeu. Nous leurs proposions d’offrir le CD avec le chant comme cadeau dans l’assemblée ou comme outil pour l’évangélisation. Grâce à des sponsors nous pouvions mettre le CD empaqueté à disposition pour 1 euro pièce. Il y a même une église évangélique qui en a distribué 2.000 place de la Nation pour évangéliser. Nous étions impressionnés. Mais à notre grande surprise, le clip a très bien marché en milieu non-chrétien, presque mieux encore ! Il est même passé sur des chaines comme MTV, qui ne sont pas les plus grands propagateurs d’Evangile que nous connaissions…

Topchrétien : N’est-ce pas le but, de rejoindre les non-chrétiens ? C’est aussi ce que vous avez voulu avec l’Expo-Noëls cette année ; après le son, l'image ?

NoShame : Oui, Noël No Hell va passer sur d’autres chaines encore. Nous venons de signer avec Virgin 17, ou encore avec RFI (Radio France). Merci Seigneur. L’Expo-Noëls est plutôt un outil pour les églises. Nous avons eu la chance de faire travailler un photographe de mode, qui nous a proposé 7 images qui forment les 7 affiches (et cartes de veux). L’idée c’est de rejoindre les gens dans ce qu’ils imaginent, ou ce qu’ils croient savoir de Noël. Et surtout de le faire dans un style pas trop ringard. Nous avons les thèmes de la lumière, des cadeaux, du sapin, de la famille, du repas, de la crèche, et même… du père-noël. Pour ce dernier par exemple, nous aimerions faire comprendre aux gens qu’un Père, dans le ciel, généreux, aimant, c’est bien, mais qu’il ne faut pas confondre l’original et les contrefaçons ! Donc nous rejoignons les personnes là où elles sont, pour essayer de redessiner devant leurs pas le chemin qui mène à Jésus. Et commencer à fêter Noël dignement.

Alors n’hésitez pas à aller visiter http://clip.nohell.fr ou http://joyeux.noels.fr - pour toute info complémentaire, noel@nohell.fr
(source : Topchrétien)
Trier par